Accueil > Votre guide vert

Le bio c'est quoi ?



L’agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels et qui gère de façon globale la production en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.
Pour atteindre ces objectifs, les agriculteurs biologiques doivent respecter des cahiers des charges et des règlements qui excluent notamment l'usage d’engrais chimiques de synthèse.

Ainsi, L’agriculture biologique constitue un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels en excluant l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et en limitant l’emploi d’intrants.

 

Les avantages de l'agriculture biologique sont indéniables en termes de sécurité alimentaire, d'atténuation des effets des changements climatiques, de consommation d'énergie, de protection de la biodiversité, de sécurité hydrique, de développement rural et de santé publique.
Les modèles actuels de production alimentaire vont créer des problèmes à l'avenir, et les populations vulnérables seront plus durement touchées par les nouveaux problèmes environnementaux et macroéconomiques, selon la FAO. En effet,  l'agriculture bio peut "atténuer" les effets des changements climatiques et l'impact des systèmes alimentaires de type industriel.

Moins gourmande que l'agriculture conventionnelle
L'utilisation d'intrants chimiques n'a cessé d'augmenter ces vingt dernières années, mais la productivité du secteur céréalier est en constant recul. Or, l'intensification durable de l'agriculture bio permettrait d'augmenter la production agricole de 56% dans les pays en développement. Contrairement aux idées reçues, son rendement est comparable à celui de l'agriculture conventionnelle. Mais lors du passage à l'agriculture bio, plus les intrants sont intensifs, plus le rendement chute, en comparaison. En revanche, les rendements doublent lors du passage au bio d'une production conventionnelle à faible apport d'intrants.
Les exploitations bio utilisent entre un tiers et la moitié d'énergie en moins par hectare que les exploitations classiques. Les systèmes de production bio ont permis de réduire, de 10 à 70% en Europe et de 29 à 37% aux Etats-Unis, le recours aux intrants dérivés de combustibles fossiles, "sauf pour la pomme de terre", estime le rapport de la FAO.

Bonne pour le climat
L'agriculture bio permet de piéger deux fois plus de carbone dans le sol (principalement dans les systèmes d'élevage bio) que dans le cas des systèmes de production conventionnels. Elle réduit les émissions de gaz à effet de serre de l'agriculture : 48 à 60% de CO2 en moins et baisse des émissions d'oxydes d'azote dus à la mobilité réduite des sols. En revanche, les émissions de méthane sont comparables à celles de l'agriculture conventionnelle.
L'agriculture bio permet également une meilleure adaptation aux conséquences du réchauffement planétaire, notamment sur les ressources hydriques. Sans pesticides, elle pollue moins les nappes phréatiques, améliorant la qualité de l'eau. Elle diminue les besoins en irrigation des cultures, car elle contribue à une meilleure rétention d'eau, de 20 à 40% supérieure à celle observée dans les sols cultivés de manière conventionnelle. Elle permet donc des rendements supérieurs dans des régions touchées par le stress hydrique (sécheresses), une des pires conséquences des changements climatiques.

Bonne pour les hommes et les animaux
Grâce à une diversification accrue des aliments bio, plus riches en micro-nutriments, l'agriculture bio renforce la suffisance nutritionnelle. Les systèmes de production bio renforcent les défenses immunitaires des animaux et la résistance des végétaux aux maladies. Les substances chimiques utilisées par l'agriculture conventionnelles sont responsables de près de 20.000 décès par an, souligne le rapport de la FAO.
Enfin, l'agriculture bio stimule le développement rural en créant des revenus et des emplois dans des zones où les populations n'ont d'autre choix que de recourir à la main d'oeuvre, aux ressources et aux connaissances locales.


Retour

Nos partenaires

Vi soutient les projets de développement qui ont pour objectif d’offrir des sources de revenus durables aux familles démunies de notre pays ; Ainsi, Vi essaie de promouvoir à travers son espace de vente les Poteries de Sejnane en mettant en avant le savoir faire des dames de Sejnane.

Voir plus

Point de vente 6, Rue Abdelhafidh El Mekki La Marsa